La Camomille : un bouquet de douceur

On parle souvent de tisane de Camomille au sens large, ce qui est bien dommage puisqu'il existe plusieurs formes de camomille dont les vertus ne sont pas les mêmes!

Ici, nous parlerons donc de Camomille matricaire - Matricaria recutita - dont les fleurs peuvent être utilisées après infusion pour des usages internes comme externes et de la Camomille romaine - Chamaemelum nobile - qui, sous forme d'huile essentielle, adoucit et aide dans différentes situations.


Quelle(s) utilité(s) ?

1. La camomille soigne les troubles digestifs, en tisane.

En cas de gastro-entérite, d’inflammation de l’estomac, d’ulcères gastrique, de diarrhées, de ballonnements ou de flatulences, la camomille sera un remède très efficace. Pour soulager ces désagrément, il est conseillé de boire une infusion de camomille après chaque repas.

Dans le détail, la camomille combat efficacement les bactéries responsables des troubles digestifs tout en respectant la flore intestinale. Par ailleurs, elle contient des flavonoïdes qui ont une action anti-inflammatoire et antispasmodique. En cas d’acidité gastrique, la camomille viendra apaiser les intestins.


2. La camomille apaise les douleurs de règles, en tisane.

Certaines femmes sont très indisposées pendant les premiers jours de leurs règles. La douleur est parfois difficile à soulager. Ces douleurs donnent des impressions de crampes dans le bas du ventre que la camomille va parvenir à apaiser. Là encore, c’est sous forme d’infusion qu’elle sera la plus efficace. Buvez une à plusieurs infusions jusqu’à ce que la douleur disparaisse.


3. La camomille combat l’anxiété, sous forme d'huile essentielle

La camomille peut s'avérer utile pour lutter contre le stress et l’anxiété.

Lavez vous les mains avec du savon de Marseille et conservez cette eau dans un récipient propre. Diluer 4 gouttes d’huile essentielle de camomille romaine dans cette eau : cela permettra une meilleure dispersion de l'huile essentielle dans l'eau de votre bain. Ajoutez cette eau à l'eau de votre bain avant de vous y prélasser de longues minutes.

Si vous avez des difficultés à trouver le sommeil, appliquez une goutte de cette huile sous la plante de chaque pied ou le long de la colonne vertébrale avant de vous coucher.

En cas de dépression, de crise de nerfs, de surmenage ou de traumatisme émotionnel, une simple olfaction de cette huile pourrait s’avérer apaisante.

Avant de vous lancer dans ces expériences, pensez malgré tout à demander conseil à votre pharmacien ou médecin traitant. L’abus d’huiles essentielles peut en effet être dangereux pour la santé. Il ne faut pas dépasser certaines doses et ne pas l’utiliser dans certaines conditions (grossesse, allaitement…).


4. La Camomille apaise les irritations de la peau... la tisane là, encore

En cas d’irritation de la peau, de piqûre d’insecte, d’eczéma, de brûlures ou de coups de soleil, diluez quelques goûtes d’huile essentielle de camomille romaine dans de l’huile végétale et appliquez le mélange sur votre peau. La camomille aura un véritable effet apaisant et cicatrisant.

Pensez à faire un test avec cette dilution au creux de votre coude par anticipation : cela évitera tout risque d'allergie.


5. Les conjonctivites apaisées grâce au tisane refroidie

En cas de conjonctivite, plongez une compresse dans une infusion de camomille refroidie et appliquez-là sur vos yeux.

Pensez à vous lavez les mains et à changer les compresses régulièrement.

Ce remède de grand-mère est utilisé en soulagement mais ne remplace en rien le traitement médical.


6. La camomille combat les maux de gorge

Enfin, la camomille peut s’avérer efficace contre les maux de gorge. Les infusions ou les inhalations de camomille avec une infusion très chaude peuvent soulager. Vous pouvez aussi faire des gargarismes avec des tisanes de camomille. Les vertus antibactériennes de la camomille permettront par ailleurs de tuer les mauvaises bactéries à l’origine de ces douleurs.



Mode d'utilisation

En tisane : La Camomille étant une fleur, la façon de préparer la tisane change un petit peu par rapport aux articles précédents ( à propos du Thym, l'ortie, les racines de pissenlit...)

Verser l'équivalent d'1 cuillère à soupe de fleurs sèches par tasse d'eau souhaitée. Mettre les fleurs dans l'eau froide, couvrir et monter en température. Dès les premiers frémissements, retirer le, puis laisser infuser 5 à 10 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour.


Prenez soin de vous...



45 vues0 commentaire