Problèmes de digestion
Détox
Premières consultations

3 étapes pour reprendre sa santé en main

idée comm.jpeg

En quoi consiste mon accompagnement en naturopathie ?

Régler les problèmes digestifs est une des piliers de la naturopathie : s'appuyant sur la phytothérapie, l'alimentation et l'émotionnel.

Vous souffrez de petits désagréments ou d’une gêne… vous décidez d’aller consulter mais vous souhaiteriez passer par les réseaux de bien-être ou de médecines douces.

Vous avez entendu parler de Naturopathie. Vous vous demandez en quoi va consister la première séance, l’accompagnement etc avant de franchir le cap.

Je vous livre ici ma façon de travailler, de manière générale.

Voici les principales étapes que j’applique afin d’accompagner au mieux et avec des résultats qui durent, les personnes qui me consultent, suivent mes conseils et m’accordent leur confiance.

Un accompagnement consiste en un enchainement de plusieurs séances.

Chacun étant unique, il est important de choisir la méthode, la plante ou le rythme qui convient au tempérament de chaque individu.

La première séance est plus longue et permet de faire une sorte d’état des lieux de votre état de santé physique, d’évaluer votre niveau de stress (ou votre état émotionnel) et de comprendre l’origine du motif de votre consultation.

Par exemple, un état de fatigue ou des problèmes digestifs peuvent avoir plusieurs causes et les traiter simplement (et indépendamment d’autres maux) ne les empêcheront pas de revenir de manière fréquente. Par contre, comprendre leur origine et s’en débarrasser une fois permet de mieux se connaître et de prévenir les prochains épisodes possibles…

A l’issue de cette première séance nous bâtissons une première phase d’attaque selon votre mode de vie, vos habitudes et votre tempérament.

Les étapes suivantes nous permettront d’évaluer votre état d’avancement et de progresser, à votre rythme, pour aller vers un « mieux-être » et surtout pour vous apprendre à mieux vous écouter et vous respecter au quotidien.

Certaines personnes ne suivent qu’une partie des conseils donnés, pour des motifs qui leur appartiennent et que je respecte. Elles reviennent néanmoins pour continuer à apprendre et à comprendre leur corps, leurs émotions et décider d’avancer en suivant tout ou partie des conseils qui suivront cette première phase.

Phase 1 – Bâtir des bases solides et détoxifier

La plupart des principes actifs sont filtrés par des organes appelés émonctoires avant d’être assimilés par la paroi intestinale dont le bon état dépend, entre autres, de l’équilibre microbien qui y règne…

La phase 1 est souvent une phase de « nettoyage » d’un ou plusieurs organes qui durent de 10 à 21 jours grâce à une ou plusieurs plantes. Cette étape permet de faire « place nette » avant de passer aux traitements suivants permettant aux organes filtrants, ou émonctoires, de bien « travailler ». En gros… on fait le ménage et on se débarrasse de l’inutile avant d’attaquer le chantier.

Cette première phase est souvent suivie d’une reconstruction de votre paroi intestinale et un rééquilibrage de la flore intestinale (appelée microbiote intestinal) durant 3 semaines. Cela peut être à renouveler, plusieurs fois, après une pause d’une semaine entre chaque cure.

Des conseils alimentaires peuvent être donnés pour vous aider à mieux choisir les moments pour déguster tel ou tel aliment ou tout simplement pour vous déculpabiliser de manger du (bon) pain, du (bon) fromage, par exemple.

Pour poursuivre la métaphore de la construction, on s’assure que les fondations sont bonnes pour pouvoir bâtir quelque chose de solide et durable.

A l’issue de cette première phase qui peut durer entre 1 et 3 mois maximum, à condition que les conseils soient correctement appliqués, les premiers ressentis sont positifs. Plus de légèreté générale, moins de ballonnements, un transit plus régulier et parfois même, un état inflammatoire moins flagrant.

Phase 2 – Rééquilibrer pour gagner en vitalité

Grâce à nos entretiens, nous sommes parvenus à identifier la(les) cause(s) de votre (vos) motif(s) de consultation.

Maintenant que nous avons préparé votre organisme, nous pouvons débuter un nouveau protocole qui permettra d’apaiser et soulager.

Cette phase vous permet aussi de mieux vous comprendre et de mieux vous observer.

Le but de cette deuxième cure est de combler les carences possibles et de débuter de nouvelles habitudes de vie.

Elle se peut se faire grâce à :

  •  un rééquilibrage alimentaire qui va amener de éléments nécessaires à notre corps : de nouvelles habitudes alimentaires à prendre et à comprendre pour maintenir le tonus et s’assurer d’une bonne santé…. de manière durable.
    Quels aliments pour apporter des minéraux, des vitamines, des oligo-éléments ? Quelle cuisson pour maintenir le maximum de nutriments ? Quelles huiles consommer ? A quelle « vitesse » manger ? Quelle eau consommer ? Etc.…..

  • un complémenter en nutriments : l’alimentation peut s’avérer insuffisante pour rétablir votre énergie à court terme. Il peut être nécessaire d'avoir recours à des compléments alimentaires si on souhaite obtenir un résultat plus rapide.

  • un apport en plantes afin d’aider votre organisme à gagner en tonus et à calmer les désagréments peuvent être nécessaires : soit sous forme de poudre, d'ampoules, ou vers des versions plus naturelles allant de la tisane (le moins concentré) aux huiles essentielles (le plus concentré),

  • des méthodes de relaxation afin d’aider votre mental, à lâcher prise, d'apprendre à vous centrer sur vous-même et à poser votre attention et votre souffle sur ce qui compte vraiment : respiration, marche, réflexologie crânienne... la liste est longue.

Durant cette phase, on répond à vos attentes et surtout on attaque le vrai traitement de fond pour soulager le motif de votre venue. On bâtit du sur mesure.

Cette phase peut durer 1 à 6 mois selon les cas. Elle peut être ponctuée de plusieurs rendez-vous si vous en ressentez le besoin.

A l'issue de cette phase, vous commencez à savoir écouter votre corps et vos besoins. Vous êtes capables de trouver l'origine de vos troubles. Vous savez vers quel(s) aliments (s) ou plante(s) vous tourner en cas de besoin.

Phase 3 – Stabiliser pour mieux continuer

Cette cure est celle qui permet de maintenir votre énergie et votre bien-être au plus haut niveau.

Comment ? En maintenant vos nouvelles habitudes alimentaires et pourquoi pas en les approfondissant, et en affinant les dérèglements de votre hygiène de vie en générale (personnelle, professionnelle, héréditaire….) afin d’y apporter, si nécessaire, des changements positifs. 

Cette dernière étape est le dernier rendez-vous pour le motif qui vous avez amené à consulter votre naturopathe.

Vous avez désormais acquis nouveaux reflexes durables et de nouvelles connaissances pour aller une alimentation et des reflexes plus adéquation vos besoins réels.

Si vous rencontrer des problèmes liés au lactose ou au gluten: rendez-vous sur les articles suivants

- Intolérance au gluten et au lactose : comment en sortir...

- Non à la diabolisation de tous les produits laitiers

- Gluten or not gluten ?

- Douleurs abdominales et SIBO