Récupérer un pull, mes astuces

L'hiver est terminé et vous passez tout vos pulls à la machine avant de les mettre de côté jusqu'aux prochaines fraicheurs. Surpriiiiiiiiiiiiiiise
Votre pull-over en laine préféré sort de la machine à laver avec 2 tailles de moins ?

Bouloches, vous avez dit bouloches ? Votre pull-over adoré présente des petits amas disgracieux que vous n'arrivez pas à éliminer ?

Votre pull-over favori ne se présente plus aussi bien et vous aimeriez lui redonner un coup de frais ?

Ne le jetez pas, ne le cédez pas à vos enfants (enfin pas tout de suite), n'en faites pas un nouvel habit pour poupée : il existe des solutions simples.

1/ Choisir une taille adaptée


Un pull trop petit c'est un pull dont la laine souffre. Elle est étirée et risque de surchauffer. Les frottements ainsi amplifiés provoqueront des bouloches de façon inévitable au niveau de aisselles, du col et de la taille. Même si à terme, ce genre de phénomène est inévitable : avec un pull trop petit, on risque d'accélérer l'apparition des bouloches.

De plus, la laine sera fragilisée et risque de feutrer avant même que le pull passe en machine.


Le phénomène sera le même avec un pull beaucoup trop grand. La surface de frottement étant plus grande, les plis seront plus nombreux et les mêmes phénomènes que ceux décrits plus haut apparaitront.


2 / Les soins au quotidien


Prendre soin de son pull-over en laine (même s'il en contient peu), c'est comme prendre soin de ses cheveux ! Quand on se souvient d'où provient la laine : ça tombe sous le sens.


On le lave à l'eau froide, avec un programme adapté (ou spécifique pour les textiles délicats) et avec peu (voire pas du tout) d'essorage. Mieux vaut utiliser la machine à laver avec le bon programme, de façon à éviter les risques de frottements insistants : laver un pull-over à la main demande, tout de même, un certain tour de main.


Les lessives classiques contiennent des tensio-actifs et des détergents qui abiment la laine. On préférera donc une lessive spécifique pour la laine, plus douce et plus grasse (pour assouplir les fibres).

Si vous faites votre lessive maison : il faut un savon plutôt gras (glycériné). Il respecte la peau et est peu détergeant. Il n’abîmera donc pas les fibres naturelles de votre linge.

(Article sur "les lessives maison" à venir)


Concernant le séchage, suivez les recommandations du fabricant.

On essore doucement !!! On ne tord pas le pull dans tous les sens.

Ma technique préférée (pour les pulls en bon état) : à plat, si possible entre deux serviettes. Cette technique permet un séchage doux et limite les risque d'effet "vaguelettes" sur le pull ce qui nous forcerait à le repasser.

On pourra terminer le séchage du pull sur cintre, une fois celui-ci légèrement humide.

Evitez de le faire sécher, encore trempé, sur un cintre : le pull risquerait d'être déformé par le poids de l'eau qu'il contient..


3 / Les soins d'urgence


Je vous livre ici quelques-uns de mes tuyaux et astuces qui ont fait leurs preuves !

Vous pouvez les utiliser séparément ou dans l'ordre indiqué selon l'état de votre pull et surtout selon le temps dont vous disposez.


- Le coup de l'après-shampooing : pour rendre les pulls plus doux et plus souples

Dans une bassine, disposez le pull à assouplir et recouvrez le d'eau tiède.

Ajoutez une cuillère à soupe d'après-shampooing et remuez doucement.

Laissez tremper 4 heures.

Rincez abondamment à l'eau claire.

Essorez grossièrement et mettez à sécher de préférence à plat entre 2 serviettes sèches.


- L'astuce du vinaigre blanc : pour défeutrer en douceur

Dans une bassine, versez 1 verre de vinaigre blanc dans un litre d'eau froide.

Déposez le pull dans la bassine pendant 10 à 12heures.

Etirez le pull doucement mais régulièrement (toutes les heures, idéalement).

Rincez abondamment à l'eau claire.

Essorez grossièrement et mettez à sécher à plat.


- La vapeur du fer à repasser : pour étirer et retrouver une forme régulière

Quand votre pull est sec et propre, disposez-le bien à plat sur une surface adaptée (si vous n'avez pas de table à repasser, plusieurs serviettes feront l'affaire).

Réglez votre fer au plus faible niveau d'émission de chaleur (et de vapeur).

Repassez délicatement votre pull en étirant, petit à petit, la maille. Il suffit de tirer un petit peu sur la laine. Répétez l’opération jusqu’à ce que le pull retrouve sa taille normale. Bien évidemment, utilisez un programme de votre fer à repasser adapté à la laine.

En cas de doute vous pouvez réaliser la même opération en disposant une serviette éponge entre votre pull-over et le fer à repasser.


Et voilà... Vous serez (encore plus) content.e de retrouver ce pull-over le moment venue pour affronter le froid dans un cocon tout chaud et surtout tout doux.
74 vues0 commentaire