Laitue Vireuse, "l'opium du pauvre"

Cette plante sauvage utilisée depuis l'antiquité pour ses vertus calmantes et légèrement psychotropes est remise au goût du jour. En effet, elle présenterait des effets très intéressants pour les insomnies comme pour soulager la douleur au même titre que la CBD pour un prix moindre puisqu'il suffit de se baisser pour en trouver dans la nature.
A consommer en tisane, en respectant les conseils donnés par un praticien certifié, de façon encadrée, raisonnable et sans mélange avec d'autres substances.
Ne pas prendre le volant dans les 2h qui suivent la consommation de cette plante.

D'abord, un peu d'histoire...

Utilisée au Moyen-Âge, comme anesthésiant sur les champs de bataille : les médecins proposaient des éponges ou des linges trempés dans des décoctions de feuilles séchées de cette laitue pour tenter de calmer voire d'endormir les pauvres blessés pendant les opérations... (rappelons que la consommation d'alcool en quantité importante étant monnaie courante à l'époque, on ne pouvait pas attendre d'effet efficace en utilisant ce procédé).

Plus tard, au XIXème siècle, certains ont découvert que fumer les feuilles de cette plante, une fois séchées, permettrait de remplacer l'opium : les plus démunis cherchant les effets de l'opium, le remplaçaient par des feuilles séchées dans leurs pipes. D'autres les consommaient pour diminuer la sensation de douleurs, difficilement gérée, à l'époque.

Autres temps, autres mœurs, pendant la 1ère Guerre Mondiale, les poilus l'utilisaient, sous forme de macérât alcoolique, pour calmer leurs douleurs et trouver plus facilement le sommeil.


Dans quel(s) cas consommer des tisanes de Laitue Vireuse ?

Grâce à ses propriétés, la laitue vireuse est surtout indiquée en cas d’anxiété ou des troubles du sommeil. Cette plante est aussi indiquée pour calmer les personnes hyperactives. Elle peut également être prise pour soulager les troubles digestifs, la toux et diverses affections respiratoires comme la coqueluche ou les bronchites.

- Problèmes de sommeil / Effets sédatifs

Cette plante favorise l’endormissement du système nerveux central. Cela est le fruit des molécules actives de sa sève. Celles-ci ont des effets apaisant qui favorise la somnolence.

- Douleurs / Effets analgésiques

La sève de la laitue vireuse agit également en apaisant les douleurs. néanmoins sont goût est particulièrement amer et difficile à doser. On préférera conseiller la consommation de tisane.

- Impatiences / Spasmes musculaires / Effets antispasmodiques

Cette plante permet de calmer les contractions musculaires involontaires ce qui peut être utile en cas d'impatience ou de jambes avec des mouvements incessants. Attention toutefois à son effet sédatif : cette plante ne doit pas être consommée si vous prévoyez de prendre le volant dans les 2 heures qui suivent sa consommation.

Comment la préparer ?

Une fois bien identifiée, vous pouvez cueillir les feuilles que vous ferez sécher à l'abris du soleil pour pouvoir les utiliser. Le soleil, à cause de la chaleur et des UV qu'il émet, endommage les molécules actives des plantes.

Pensez à vous laver les mains après avoir cueilli cette plante : son latex, au goût très amer, procure de très forts effets de somnolence et de confusion.

Si vous n'êtes pas à l'aise dans la reconnaissance des plantes, ou si, vous avez un doute : ne prenez pas de risque inutile et achetez la plante déjà préparée auprès de spécialiste.

Pour réaliser une infusion ou une décoction, il est recommandé de réduire en petits morceaux les feuilles ou les fleurs : cela permet d'augmenter la surface d'échange entre l'eau et les plantes, c'est-à-dire de libérer plus de substances actives qu'avec des plantes entières.

- En tisane pour calmer, en traitement ...

Comptez 40g de plante sèche pour 1 litre d'eau.

Disposez les plantes pendant une minute dans l'eau frémissante puis ôtez du feu et couvrez pendant 5 à 10 minutes.

Essorez, filtrez et dégustez. Jetez les plantes.

Ne pas consommer plus de 2 tasses par jour pendant 21 jours maximum.


- En décoction en cas de nervosité, en dépannage...

Comptez à 10 g de feuilles sèches pour ½ litre d'eau froide.

Disposez les plantes réduites dans l'eau froide et portez aux premiers frémissements.

Maintenez le frémissement pendant 15 minutes, couvrez 5 minutes hors feu, filtrez et dégustez.

A boire dans la journée en cas de nervosité et après du soir ainsi qu'au coucher contre les troubles du sommeil.

A prendre de manière occasionnelle : la décoction est beaucoup plus concentrée


Attention, cette plante n'est pas comestible.
Une ingestion massive est toxique et peut engendrer des nausées, des sueurs, une dilatation de la pupille et une augmentation des rythmes respiratoire et cardiaque.




77 vues0 commentaire