Jambes lourdes, les solutions naturelles

Beaucoup d'entre nous souffrent de jambes gonflées, avec des articulations douloureuses, surtout en fin de journée et plus particulièrement en été. Plus les températures grimpes, plus les jambes gonflent et l'inconfort également.
Il existe quelques solutions naturels qui vous pourrez alterner ou pratiquer en même temps afin de retrouver plus de confort.

Pourquoi les jambes lourdes ?

Ce phénomène est causé par une stagnation de la circulation veineuse, ou insuffisance veineuse. Ce dysfonctionnement peut lui-même ralentir la circulation de la lymphe. Dans ce cas, on parle d'insuffisance veino-lymphatique. (extrait du site AMELI)

Les facteurs de risque des jambes lourdes sont l'hérédité, le temps chaud, la sédentarité, la station debout, le piétinement, ainsi que le surpoids. . (extrait du VIDAL)


Pour faire simple, le sang descend le long de nos jambes pour arriver jusqu'à nos pieds. Mais une fois "en bas", il lui est plus difficile de remonter à cause de multiples facteurs héréditaires ou environnementaux. Si on ajoute à cela, un peu de surpoids, peu d'activité physique et/ou une consommation régulière de thé, café, épices, sel, alcool... on obtient à coup sûr, des jambes lourdes, des sensations d'impatience, des pieds gonflés etc...


Inutile de culpabiliser : c'est l'été. Profitons-en !

Il fait chaud, on a moins envie de bouger, on a envie de passer du temps avec des amis et on surveille moins sa consommation de produits provoquant cet effet indésirable.

Voici une série de conseils qui vous permettront de continuer à passer de bons moments tout en limitant les gènes occasionnées pas cette sensation de jambes lourdes.


Par anticipation

Les veinotoniques classiques permettent d'anticiper sur les problèmes de circulation. On peut en faire des cures de 3 mois avant la saison chaude d'un veinotonique recommandé par votre médecin ou votre pharmacien. Il en existe plusieurs : à vous de trouver celui qui vous semble le plus adapté à vos besoins.


Les bas de compression : si vous n'en possédez pas, votre médecin peut vous en prescrire. Ils sont à utiliser le plus souvent possible surtout lors des trajets en voiture, train ou avion pendant lesquels nous sommes immobiles, limitant ainsi le retour veineux.


Réhaussez vos pieds dans votre lit, toute l'année limitera les douleurs ou désagrément liés aux problèmes de circulation.

Vous pouvez, par exemple, disposez quelques livres au pied de votre lit, sous le matelas : ce simple écart de quelques centimètres aura un effet assez immédiat et votre sommeil sera sans doute de meilleure qualité.


Adaptez votre alimentation

Pour lutter contre la rétention d'eau il convient d'abord de diminuer la consommation de sel et de supprimer des aliments qui favorisent cette rétention : sucres industriels, graisses, et notamment les graisses saturées comme le beurre, les sauces, les mayonnaises, les charcuteries et les viandes grasses.

Mais dans l'assiette, ce sont les fruits et les légumes qui se révèlent les plus intéressants car ils apportent de l'eau et des minéraux (et notamment du potassium) qui aident à éliminer, et des composés antioxydants qui protègent les vaisseaux et favorisent la bonne circulation des liquides dans l'organisme. Choisissez des aliments diurétiques comme l'asperge, le céleri, la pêche, le melon, l'ananas... Ces aliments drainants vont permettre d'éliminer avec plus d'efficacité l'eau en excès dans l'organisme.


En journée, pendant les périodes chaudes

Mettre vos jambes en hauteur en les appuyant contre un mur pendant 10 à 15 minutes permet de relancer la circulation sanguine, et de les soulager. Mettez-vous en position assise ou bien allongez-vous et mettez vos jambes à la verticale. On dit souvent qu'il faut que les pieds se trouvent au-dessus d'une ligne imaginaire située à la hauteur du cœur.


Marchez dans l'eau

Si vous avez la chance d'être au bord de l'eau : marcher les pieds nus dans l'eau. Idéalement les lacs, les rivières ou l'eau de mer car leur température est souvent plus fraiche que l'air ambiant, relançant ainsi la microcirculation. Le froid va contracter les petits vaisseaux sanguins dans lesquels le sang s'accumule, relançant ainsi la circulation sanguine.

L'eau de mer a un effet encore plus important grâce à sa teneur en sel.

Les galets des rivières vont également contribuer à un massage de la voute plantaire qui augmentera l'effet de relance de la circulation.

Idéalement, marchez avec de l'eau au dessus des hanches... mais aller jusqu'à mi-cuisse sera déjà une première étape.

A renouveler le plus souvent possible : idéal pour papoter avec des amis ou à pratiquer seul.e pour un moment à soi.


Massez vos pieds de manière simple

Marcher pieds nus dans le sable permet de masser la voute plantaire, relançant ainsi la circulation sanguine en ayant un effet "pompe".

Placez une balle de tennis sous votre voute plantaire et faites tourner la balle en l'appuyant contre la voute. Faites un pied puis l'autre. A renouveler autant de fois que vous le souhaitez. Ce massage permettra de relancer l'afflux sanguin.


Marchez, marchez, marchez...

Vous avez déjà entendu ce conseil si vous avez évoqué vos problèmes circulatoires.

Il y a toutefois quelques nuances à apporter :

- piétiner ne signifie pas marcher : attendre sur le quai de la gare ou dans le halle d'un aéroport, faire du shopping ou du lèche-vitrine ce n'est pas marcher... et ça amplifie la sensation de jambes lourdes. En effet, pour votre organisme, ce type d'activités équivaut à une stature debout de longue durée : donc le sang descend jusqu'aux pieds mais rien ne permet de le faire remonter, d'où des jambes gonflées et lourdes.

- marcher pieds nus, si possible en amplifiant le déroulement du pied : cela va provoquer un effet pompe grâce aux muscles sollicités, d'une part, grâce au mouvement amplifié. D'autre part, les chaussures nous compriment souvent les pieds et accentuent la retention d'eau due aux problèmes circulatoires au niveau des pieds ou des chevilles.

Evitez les vêtements serrés

Pour les mêmes raisons que les chaussures et les chaussettes peuvent provoquer des phénomènes de mauvaises circulations, il en va de même pour nos vêtements.

Le port de vêtements trop serrés (jean, collants, chaussettes, sous-vêtements..) au niveau des creux de l'aine, de l'arrière des genoux (au niveau du muscle poplité) et des chevilles peut également causé des problèmes circulatoires. Ces vêtements compriment trop les veines au niveau de ces zones, qui risquent de ne pas être correctement oxygénées. Le sang aura tendance à stagner au niveau des membres inférieurs.


Laissez vos jambes à l'ombre

Si vous avez prévu de vous exposer au soleil, sur une plage ou au bord d'une piscine, il est conseillé de limiter l'exposition solaire directe sur vos jambes. Pour cela le parasol ou le paréo seront les meilleurs alliés possibles. La chaleur direct aura tendance à dilater les capillaires sanguins, amplifiant ainsi l'accumulation de sang dans les membres inférieurs.


Buvez de l'eau (plate) en quantité suffisante


Le soir, avant le coucher

Bain de pieds d'eau salée

Prendre un bain de pieds favorise la bonne circulation sanguine. Dès qu'une lourdeur se fait sentir dans les jambes, remplissez une bassine d’eau fraîche additionnée de 500g de gros sel marin non raffiné puis plongez-y les pieds voire les mollets durant 1/2 heure. Séchez ensuite à l'aide d'une serviette.


Laissez couler de l'eau froide sur la partie intérieure de la jambe

Après votre douche, faites couler un jet d’eau froide le long de vos jambes en partant du pied puis en remontant pour commencer et en redescendant ensuite. Le froid permet de stimuler les vaisseaux capillaires et d'atténuer la douleur.


Pensez aux cataplasmes d'argile verte

L’argile verte est réputée pour tonifier les parois veineuses et décongestionner les tissus. Elle s’applique sous forme de cataplasmes : dans un récipient en verre 1 à 2 cuillères à soupe d’argile, et recouvrez avec un peu d’eau jusqu'à obtenir une pâte épaisse. Déposez ensuite la pate sur un linge en coton fin puis appliquez l’argile directement sur les jambes pour 1 heure.

Attention, l'argile verte ne doit jamais s'utiliser ou se manipuler avec des éléments en métal ou en plastique : il est recommandé d'utiliser une cuillère en bois, un contenant en verre et des linges en coton pour cette préparation.


Laissez vos crèmes et lotions anti-jambes lourdes au frigo

Tellement évident et simple qu'on oublie souvent d'y penser ! Entreposer la crème ou la lotion du commerce au frigo apporte un effet rafraichissant et vasoconstricteur immédiat en plus des principes actifs.

On peut d'ailleurs utiliser du gel d'aloé vera pour s'hydrater après la douche pour un effet hydratant et rafraichissant après la douche... et en plus, ça peut soulager si le soleil a tapé un peu trop fort !

Recette d'huile de massage pour des jambes légères

Dans une bouteille en verre teintée de 50 mL avec fermeture à vis, disposez,

pour leur effet décongestionnant et tonique circulatoire

80 gouttes d'huile essentielle de cyprès

40 gouttes d'huile essentielle de lentisque pistachier,

pour une effet vasoconstricteur et "rafraichissant"

40 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée,

Mélangez,

Diluez ce mélange d' huiles essentielles dans une huile végétale de noisette, jusqu'à obtenir une préparation de 50 ml.

Ensuite, vous pouvez masser votre jambe (de bas en haut, toujours pour relancer la circulation) avec 30 gouttes du mélange, une à deux fois par jour.


Vous trouverez tous les liens pour trouver au plus vite les produits nécessaires à cette fabrication maison facile et efficace, en cliquant sur le nom des huiles et du flacon !

On peut même utiliser quelques gouttes de cette préparation dans l'argile verte disposée en cataplasme.


Attention, tous les traitements naturels de confort ne remplacent en rien un traitement médicamenteux. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, consultez votre médecin. Un phénomène de jambe gonflée rapide ou d'un seul côté doit amener à consulter en urgence.




36 vues0 commentaire