Achillée Millefeuille, mille bienfaits au bord de nos chemins

Dernière mise à jour : 7 févr.

#reglesdouloureuses #douleursmenstruels #saignementsimportants #inflammationscutanées

#saignements #blessures

L'achillée tire son nom d'Achille, qui aurait découvert et utilisé la plante pour guérir les blessures de ses soldats lors de la guerre de Troie. On l'a aussi appelée herbe à la coupure, herbe à la saignée, herbe-aux-charpentiers, herbe-aux-militaires, saigne-nez, tous des noms qui indiquent ses emplois traditionnels pour soigner les plaies et blessures en interne comme en externe.

Le nom de « millefeuille », quant à lui, vient de la forme de sa feuille : finement découpée à tel point qu'on croirait en voir mille là où il n'y en a en réalité qu'une seule.


Un peu de botanique...

L'achillée millefeuille est une plante vivace de la famille des astéracées poussant dans les zones tempérées de plusieurs continents (Europe, Asie, Amérique du Sud). Plante à tige peu ramifiée, elle mesure généralement de 60 à 80 cm,. Les tiges sont recouvertes de poils laineux et blanchâtres. Les feuilles allongées de l'achillée millefeuille sont de couleur vert foncé, pétiolées à la base. La floraison intervient entre juin et septembre : les capitules de fleurs de l'achillée millefeuille sont de couleur blanche, rose ou pourpre et portent en leur cœur des fleurons blanc-jaune à jaune.

A ne pas confondre avec la carotte sauvage (avec une petite fleur bleue au centre de l'ombrelle et dont les feuilles rappellent celles des fanes des carottes bien connues) ou avec la Cigüe !


Et ça soigne quoi? Tonique, antispasmodique, hémostatique et, en usage externe, cicatrisante, elle a servi à soigner la fatigue générale, le lymphatisme, les spasmes des voies digestives et utérines, les névroses, les troubles de la circulation et de la cinquantaine (qui sont peut-être, en gros, les mêmes...) : la sédentarité, les varices, phlébites, hémorroïdes. En voie externe, on l'a utilisé contre les douleurs rhumatismales, les dermatoses, les ulcères de jambe, les crevasses du mamelon, les douleurs de la cellulite... On dit qu'au Moyen Âge, les chevaliers en transportaient un sachet dans leur « trousse de premiers soins ».


En interne, elle permet de soulager les règles douloureuses, les troubles digestifs, les pertes d'appétit ou encore les hémorroïdes ... Astringente, cette plante stoppe les saignements partout dans le corps, donc également dans l'utérus. Pour cette raison, elle est très utile durant la phase de préménopause où les règles sont souvent hémorragiques


Par voie externe, elle est recommandée pour les douleurs menstruelles (en bain de siège), la cicatrisation et les saignements... même pour calmer les saignements de nez !

En effet, l'achillée millefeuille contient de multiples principes actifs comme des flavonoïdes (propriétés antioxydantes) ; alcaloïdes ; des polyacétylènes ; des monoterpènes et triterpènes ; des acides aminés, acides gras, acides ascorbique, caféique, folique, salicylique et succinique ; des coumarines et des tanins... qui au delà de ces milles feuilles lui permettent d'avoir mille vertus.


Les anciens recommandaient de se mettre une fleur d'Achillée dans le nez pour calmer les saignements de nez.

Face aux confusions possibles avec d'autres plantes, je vous déconseille cette expérience... même si elle paraît anodine et amusante.


Comment l'utiliser ?

Pour les règles abondantes et/ou douloureuses, les hémorroïdes...

En tisane : versez de l'eau frémissante sur l'équivalent d'une cuillère à soupe. Laissez infuser à couvert 10 min.

Filtrez, essorez bien les plantes et dégustez la tisane. 3 tasses par jour pendant

Pensez bien à jeter les plantes détrempées : elles ne peuvent pas être à nouveau utiliser.

Pour un effet plus puissant, on pourra utiliser la plante en décoction (mettre dans l'eau froide, couvrir, laisser dans l'eau frémissante pendant 10 min. et même processus que pour la tisane).

A consommer jusqu'à disparition des symptômes sans dépasser 3 semaines.


Pour les hémorroïdes, les fissures anales, les blessures...

En application locale, la même tisane ou décoction refroidie pourra être appliquer à l'aide d'un coton propre sur la zone à traiter ou en bain de siège.


En association avec d'autres plantes, en tisane comme en décoction, elle peut également soulager les maux de l'endométriose (avec de l'alchémille), les spasmes digestifs (avec de l''aspérule odorante), les troubles hépatico-biliaires (avec de l'anis vert) ou en cas de fièvre (avec de la reine des prés), en cas d'insuffisance veineuse (avec de la vigne rouge), les règles irrégulières (avec des feuilles de framboisier), pour les articulations douloureuses (avec de l'ortie) ...


Des contre-indications ?

L'utilisation de l'achillée millefeuille est contre-indiquée durant la grossesse et l'allaitement, mais aussi chez les enfants : certains de ses composants sont en effet neurotoxiques et abortifs. Par ailleurs, cette plante ne doit pas être absorbée par des personnes suivant un traitement par des fluidifiants sanguins.


Alors pour résumer...

Cette plante aux mille vertus peut soulager beaucoup de vos maux : n'hésitez pas à demander conseil e surtout si les symptômes persistent, c'est qu'il est nécessaire de consulter votre médecin !


Usage interne - Soulager les spasmes de l’estomac et des intestins, traiter les infections des voies respiratoires, faire baisser la fièvre, soulager les hémorroïdes et permet leur cicatrisation en interne comme en externe.. Usage externe – Arrêter le saignement, soigner les blessures et les inflammations de la peau.








79 vues0 commentaire