top of page

La trousse à pharmacie naturelle de l'été - Les piqûres d'insectes

Les beaux jours sont là et on profite de pouvoir profiter de bons moments en extérieurs. Malheureusement, l’'été s'accompagne aussi de quelques désagréments qui peuvent être traités de façon naturelle.
Même si ces traitements sont des traitements naturels, ils doivent être utilisés avec précautions : attention aux risques d’allergies, à la toxicité très haute des huiles essentielles et aux éventuelles interactions entre plantes et HE ou HE et médicaments.
Par exemple : l’huile essentielle de gingembre et les prises de statines, ou les éventuels problèmes de tension.
L’huile essentielle de menthe poivrée interdite d’utilisation en cas de risque d’épilepsie etc…
Voici quelques astuces pour gérer les démangeaisons dues aux piqûres d'insectes...

Les piqûres d'insectes se présentent, généralement sous la forme d'une petite boursoufflure rouge qui gratte et qui disparaît en quelques heures à quelques jours.

Selon le type de piqûre et la réaction de la personne piquée, il est indispensable de consulter en plus de ces quelques conseils destinés à apaiser les désagréments.

Le premier réflexe est de ne surtout pas gratter pour éviter de rendre inflammatoire la piqûre.

1 -Calmer avec les plantes

La feuille de plantain bien écrasée (pour permettre à la sève de s'en écouler) apaise immédiatement les piqûres, à condition de ne pas y être allergique. Assurez-vous de choisir une feuille aussi peu polluée que possible...

La fleur de Géranium ou un demi-oignon directement sur la peau ont un effet équivalent.

D'autres utilisent le vinaigre blanc. Testez votre sensibilité pour voir quelle solution est la plus adaptée à vos besoins.


2- Apaiser avec les huiles essentielles

Vous pouvez réaliser cette synergie que vous conditionnerez dans un roll-on à emporter partout avec soi. Ce roll-on permet une application facile permettant de profiter rapidement des bienfaits des huiles essentielles et d'une cicatrisation rapide.

Ne jamais appliquer d'huiles essentielles sur une plaie : si la piqûre a été grattée de telle façon que les premières couches de l'épiderme ont été arrachées, on ne doit pas avoir recours aux huiles essentielles ou aux plantes mais gérer cela comme une plaie (voir article) !

Synergie pour calmer les piqures :

  • HE lavande aspic : 10 gouttes

  • HE eucalyptus citronné : 6 gouttes

  • HE menthe poivrée : 2 gouttes

  • HE géranium bourbon : 2 gouttes

  • HV millepertuis : 1 ml (attention photo-sensibilisant)

  • HV calendula : 3 ml

Ajoutez les HE et les HV dans un roll-on opaque de 5 ml.

Agitez et appliquez sur la piqûre, 2 à 3 fois par jour jusqu’à guérison.


Contre-indication : Interdit aux femmes enceintes et allaitantes. Interdit aux enfants de moins de 6 ans. Déconseillé aux personnes présentant de forts troubles hormonaux. Déconseillé aux personnes asthmatiques. A ne pas utiliser sur le visage, sur des muqueuses ou sur une plaie.


Surtout, on ne tente pas le diable : ne vous laissez pas dans l’automédication, car même s’il s’agit de produits naturels pour régler des problèmes bénins, les conséquences, elles, peuvent souvent être fâcheuse.
Voilà, à vous les belles et bonnes vacances bien méritées.
Profitez bien : pensez à vous hydrater (l'eau reste LA boisson de référence), protéger vous du soleil et pensez à vous reposer !
20 vues0 commentaire

Comments


bottom of page