La trousse à pharmacie naturelle de l'été

Dernière mise à jour : 10 juin

Les beaux jours sont là et on profite de pouvoir profiter de bons moments en extérieurs. L'été s'accompagne aussi de quelques désagréments qui peuvent être traités de façon naturelle. Voici quelques astuces...


Les jambes lourdes

Huile essentielle diluée de cèdre de Virginie ou de cyprès (à condition de ne pas y être allergique) vous sauvera la mise.


Synergie pour les jambes lourdes :
  • HE Cèdre de virginie 10 gouttes

  • HE Romarin à cinéole 10 gouttes

  • HE Cyprès 10 gouttes

  • HV Macadamia 30 ml

Comment l'utiliser :

Quelques gouttes en massage léger de la voûte plantaire, de la cheville et des jambes (consulter un spécialiste si nécessaire), idéalement le soir après une douche fraiche.



Les coups de soleil

Le macérât huileux de millepertuis ou de soucis des jardins appliqué le soir, après une douche fraiche vous sauvera la mise.


Comment les préparer :

Cueillez 50 fleurs de soucis ou 50 fleurs de millepertuis que vous disposerez dans une bouteille en verre blanc.

Ajoutez de l'huile végétale (le pépin de raisin est peu chère, inodore et très efficace... sinon huile d'abricot ou d'amande douce) et exposez au soleil pendant 40 jours.

Puis filtrez et conditionnez dans un emballage en verre identifié.


Comment l'utiliser :

A étaler sur une peau propre et sèche.

Ne pas s'exposer au soleil après utilisation : ces huiles sont photo-sensibilisantes.

Ne pas vous exposer au soleil jusqu'à ce que les coups de soleils aient disparus et pensez à utiliser un indice solaire adapté.


Les coups, les bleus et les bosses

Arnica en homéopathie, froid et huile essentielle d'immortelle italienne sont indispensables à condition d'en faire bon usage.


Coups et Bosses :

Le froid reste le plus efficace. Il peut être complété avec de l'arnica en gélules d'homéopathie et/ou en gel.

Si le coup s'accompagne d'une douleur intense, on pourra appliquer localement (en protégeant du soleil) une goutte d'huile essentielle de Lavande aspic qui, grâce à sa propriété d'anesthésiant léger local, permettra d'atténuer la douleur.


Les bleus :

Souvent à la suite d'un choc et parfois très douloureux, les bleus sont disgracieux et gênant.

Pour les faire disparaître de manière efficace et progressive, l'huile essentielle d'Helichryse italienne ou Immortelle sera d'une grande utilité.

Chez les enfants, on diluera 3 gouttes d'huile essentielle dans 9 gouttes d'une huile végétale.

Chez l'adulte et l'enfant de plus de 8 ans, on pourra l'utiliser pure à raison d'une à 2 gouttes 2 fois par jour.

A utiliser avec parcimonie au regard de son prix...


En cas de plaie :

Si les tissus superficiels sont arrachés (peaux...), on lave avec du savon et on rince à l'eau claire avant de désinfecter avec les désinfectants usuels.

NE JAMAIS appliquer de gel d'arnica ou d'huile essentielle sur une plaie.

Si le "bobo" s'accompagne d'une bosse ou d'un bleu : vous pouvez proposer des gélules d'Arnica en homéopathie et/ou mettre une poche de froid emballée dans un linge en coton propre.


Les piqûres d'insectes

Les piqûres d'insectes se présentent, généralement sous la forme d'une petit boursoufflure rouge qui gratte et qui disparaît en quelques heures à quelques jours.

Selon le type de piqûre et la réaction de la personne piquée, il est indispensable de consulter en plus de ces quelques conseils destinés à apaiser les désagréments.

Le premier reflexe est de ne surtout pas gratter pour éviter de rendre inflammatoire la piqûre.


Calmer avec les plantes

La feuille de plantain bien écrasée (pour permettre à la sèvre de s'en écouler) apaise immédiatement les piqûre. Assurez vous de choisir une feuille aussi peu polluée que possible...

La fleur de Géranium ou un demi oignon directement sur la peau ont un effet équivalent.

D'autres utilisent le vinaigre blanc. Testez votre sensibilité pour voir quelle solution est la plus adaptée à vos besoins.


Apaiser avec les huiles essentielles

Vous pouvez réaliser cette synergie que vous conditionnerez dans un roll-on à emporter partout avec soi. Ce roll-on permet une application facile permettant de profiter rapidement des bienfaits des huiles essentielles et d'une cicatrisation rapide.


  • HE lavande aspic : 10 gouttes

  • HE eucalyptus citronné : 6 gouttes

  • HE menthe poivrée : 2 gouttes

  • HE géranium bourbon : 2 gouttes

  • HV millepertuis : 1 ml (attention photo-sensibilisant)

  • HV calendula : 3 ml

Ajoutez les HE et les HV dans un roll-on opaque de 5 ml.

Agitez et appliquez sur la piqûre, 2 à 3 fois par jour jusqu’à guérison.

Contre-indication : Interdit aux femmes enceintes et allaitantes. Interdit aux enfants de moins de 6 ans. Déconseillé aux personnes présentant de forts troubles hormonaux. Déconseillé aux personnes asthmatiques.


Repousser les moustiques

On évite l'eau stagnante en effet, c'est le lieu de ponte et de développement des larves de moustiques.

Comme dans beaucoup de villes méditerranéennes, on peut disposer des bacs de géraniums sur le rebord de sa fenêtre (à condition de ne pas les laisser dans l'eau stagnate) : ils sont reconnus pour repousser les moustiques.

L’effet répulsif de certaines huiles essentielles est bien connu et très efficace. L’Huile essentielle de Lavande vraie, l’Huile essentielle de Citronnelle de Java, l’Huile essentielle de Géranium rosat, l’Huile essentielle de Litsée citronnée sont parmi les plus réputées et les plus efficaces.


Comment les utiliser :

En synergie en égales quantités ou individuellement, il est préférable de les utiliser en diffusion dans une pièce fermée : diffusez pendant 15 minutes, 15 à 30 minutes avant le coucher.

Si vous utilisez la Litsée citronnée et la Lavande vraie, vous pourrez bénéficier d'un effet apaisant supplémentaire.



Malade en voiture ?

Le fait d'être malade lors d'un déplacement s'explique par la contradiction entre les données transmises par les yeux (qui perçoivent un mouvement, un virage par exemple) et les renseignements envoyés par le vestibule (organe de l'équilibre qui se situe dans l'oreille interne).



Quelques conseils :

Pour éviter cela, il est conseillé de ne pas consommer alcool, tabac, café avant et pendant le trajet. Eviter également les aliments gras et/ou épicés pendant le transport. La fatigue et la faim amplifient le mal des transports.


Les plantes qui soulagent :

Le gingembre est la plante la plus efficace contre le mal des transports : elle est active contre les nausées et vomissements. A partir de 6 ans, il pourra être pris sous forme de gélules, 1h avant le voyage. On peut aussi utiliser des boissons, du thé, des biscuits et des bonbons à base de gingembre qui peuvent également être utilisés contre le mal des transports.

Le thym est également bénéfique pour la digestion car il empêche les ballonnements et les contractions de l’estomac tout en agissant contre les nausées et vomissements.

La mélisse est bien connue pour son action et notamment dans de l’eau fraiche pendant le trajet, à boire par petites gorgées.


J'évite les huiles essentielles dans ce cas précis car le premier reflexe serait de les consommer sur un sucre... ce qui peut avoir un effet aggravant !



Voilà, à vous les belles et bonnes vacances bien méritées.

Profitez bien : pensez à vous hydrater (l'eau reste LA boisson de référence), protéger vous du soleil et pensez à vous reposer !


Posts récents

Voir tout