top of page

La trousse à pharmacie de l'hiver - Gastro & compagnie...

En Naturopathie, on traite la raison des maux avant les maux eux-mêmes. Quand on a mal à la tête, on va chercher à en comprendre l'origine pour "couper" le mal à la racine et évite que ce dernier ne vienne à nouveau vous embêter : ça permet de limiter grandement les risques de récidives !
En attendant de venir consulter, je vous livre ici quelques trucs et astuces pour vous soulager de manière naturelle quelques uns des tracas de l'hiver.

Attention, mes conseils sont valables pour des adultes sans pathologie ni problèmes de santé lourds. Ma pratique ne se substitue pas à une visite chez un médecin ou un spécialiste : mieux vaut consulter. N'arrêtez pas vos traitements sans avis médical au préalable.

Ses conseils sont valables dans le cadre d'une alimentation variée, équilibrée et d'une activité physique régulières.


La gastroentérite et autres tracas intestinaux...


Nos intestins constituent notre deuxième cerveau, c'est désormais prouvé !

Quand la tête ne va pas, le ventre ne va pas non plus(et le dos parla même occasion, situé "en face" des intestins). Et inversement, quand le ventre ne tourne pas rond, on ne se sent pas bien.

Mais au-delà de l'aspect psycho émotionnel, notre appareil digestif est le siège de beaucoup d'affections que la naturopathie peut soulager.


Reconnaître la gastroentérite

Grippe intestinale ou gastro-entérite ? Il n'existe en réalité aucune différence entre ces deux notions qui correspondent à une seule et même infection d'origine virale ou bactérienne. Les contaminations virales sont les p lus fréquentes et représentent ⅔ des cas.

Les principaux symptômes de la gastro-entérite sont les suivants :

  • diarrhée : au moins 3 selles liquides ou semi-liquides par période de 24 heures ou selles plus abondantes et plus fréquentes que d'habitude;

  • crampes abdominales;

  • nausées;

  • vomissements.

Les conseils données ici, devraient vous permettre d'apaiser les spasmes douloureux, réguler le transit et atténuer les nausées.


Les plantes et épices qui nous feront du bien...


La livèche

De son nom latin Levistum officinalis, cette plante originaire de Perse permet d'éliminer les toxines grâces à des vertus anti-infectieuses, dépuratives et digestives.

On peut l'utiliser en décoction en mettant 3g de Racine de livèche dans 25 cl d'eau froide qu'on amènera à frémissement et qu'on laissera frémir à couvert pedant 15 minutes environ. On filtrera ensuite et on pourra lé déguster chaude ou froide, à raison de maximum 3 tasses/jour jusqu'à disparition des symptômes.

(au delà d'une semaine, consulter votre médecin).

... ou...

Sous forme d'huile essentielle de livèche, elle ne pourra être utilisée que chez les adultes (sauf femmes enceintes ou allaitantes) pendant maximum 5 jours à raison de 2 gouttes par jour, prises sur un comprimé neutre (ou une boulette de mie de pain).


Le gingembre (mon chouchou)

Reconnu pour son caractère antinauséeux, il permet également de calmer les vomissements. Il aura aussi l'avantage d'aider à mieux surpasser la fatiguée due à votre état général.

Il peut être consommer frais en lamelle, râpé ou infusé. On pourra même en faire un jus (à diluer) particulièrement efficace.

.. ou...

Sous forme d'huile essentielle de gingembre, on l'utilisera chez les adultes (sauf femmes enceintes ou allaitantes) pendant maximum 5 jours à raison de 2 gouttes par jour, prises sur un comprimé neutre (ou une boulette de mie de pain). L'huile essentielle de gingembre est également très efficace en olfaction sur un mouchoir ou directement au flacon, dès que nécessaire.


La Levure de bière

Composées de levures utilisées dans la fabrication de la bière ou du pain, ces levures permettent d'évacuer les germes responsables des tracas digestifs en jouant le rôle de probiotiques. Elles ne sont, toutefois, pas supportées par tout le monde.

A raison de 200mg maxi/jour, on les choisira "vivante" et bio et on les prendra le matin avec un grand verre d'eau.


Les probiotiques

Les lactobacilles et le groupe des bifidobacter sont deux souches de probiotiques qui combinent leurs effets pour réparer les intestins et combattre directement les germes responsables de la gastroentérite.

En revanche, pour être efficaces, il faudra consommer 30 à 40 milliards de bactéries / jour, dans ce cas précis (on est sur des seuils plus faibles quand on traite simplement un déséquilibre intestinal).


Les bons gestes en prévention...


Evitez de consommer des produits laitiers ou des produits gras tout le temps de votre état nauséeux : cela rendrait votre état encore plus pénible.

L'hydratation est capitale mais ne consommez pas de boissons gazeuses : boire du cola comme hydratant ok mais SANS BULLES ! Le coca est un très bon soluté de réhydratation, car riche en sucre et, en cas de gastro, la priorité c'est de ne pas se déshydrater. Idéalement du jus de pomme ou d'ananas dilué dans de l'eau ou un bouillon à boire par petite gorgée, toute la journée.

Si les symptômes durent plus de 48h avec une forte fièvre (et/ou de fort maux de tête - et/ou du sang dans les selles) : il est indispensable de consulter car une intoxication alimentaire pourrait être la cause de vos tracas.









bottom of page